Qui a dit que le blues était mort ? Personne en fait je pense… N’empêche qu’on en entend plus beaucoup, si on met de côté les classiques comme les reprises de BB King. Pourtant, depuis le début des années 2000 (précisément depuis 2006), un artiste anglais du nom de Fink (qui est en réalité un groupe mené par Fin Greenall) produit assez régulièrement des albums d’une qualité exceptionnelle, avec une bonne dose de Blues dedans.

Voilà pour l’intro. Je ne vais pas perdre de temps avec de grandes phrases pour vous présenter l’artiste et me contenter de réaliser une playlist en son honneur compilant, selon moi, ses meilleurs titres.

Si j’ai un conseil à donner aux plus pressés d’entre vous, commencez par le titre « If Only ». Pour ceux qui ont un peu plus de temps à accorder à cette playlist, finissez plutôt en beauté avec « If Only ». Vous l’aurez compris, il s’agit de mon morceau préféré de Fink. Il entre peut-être même d’ailleurs dans mon très disputé TOP 10 des meilleurs titres de tous les temps à côté de « Spanish Joint » de D’Angelo, par exemple, ou encore « Ain’t No Sunshine » de Bill Withers. C’est dire…

Juste quelques mots, avant de céder la place à la musique, pour présenter Fink sous forme de mots-clés en vrac : mélancolique, voix, suave, Blues, Folk, Soul, Electro, guitariste, auteur, compositeur, chanteur, artiste complet, parolier reconnu, John Legend, Amy Winhehouse, Radiohead, If Only…

A propos de l'auteur

VUZZ est à l'origine du projet. Il anime le site et publie régulièrement (ou pas) des articles.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.