Nous vous parlions dans un précédent article (COP21 : écologie, climat et inaction) des actions à envisager pour vous impliquer en matière d’écologie autour de l’événement capital que représente la COP21. Mais les terroristes sont passés par là… Tout le programme des manifestations civiles (pour ne pas attendre que des décisions politiques soient prises) a été chamboulé puisque interdites par la gouvernement. Nous vous expliquons ici ce qu’il est malgré tout possible de faire entre le 28 novembre et le 12 décembre à Paris et alentours.

 

Ne nous laissons pas affaiblir par le terrorisme, restons mobilisés pour le climat et la planète

 

Les événements en intérieur et « cadrés » sont maintenus

Vous pouvez toujours allez à Montreuil, les 5 et 6 décembre au Sommet citoyen pour le climat. Au programme : Le Village Mondial des Alternatives (fête populaire, stands, alternatives individuelles, spectacles, concerts, repas…), le Climat Forum (débats, conférences, ateliers et projections) et le Marché Paysan de la Confédération Paysanne.

Maintenue aussi : la Zone d’Action Climat (ZAC) au 104 à Paris du 7 au 11 décembre. Projection, débats, expos et zone de rassemblement pour les différentes actions terrain menées à Paris et au Bourget autour de la COP21.

Ceux qui désobéissent et vont quand même manifester

SOURCE : LES DESOBEISSANTS

Le collectif Les Désobéissants invite les gens à ne pas avoir peur et braver les interdits en se rendant le 29 novembre sur le place de la République à Paris, à midi.

« Nous refusons la stratégie du choc qui consiste à utiliser les attentats tragiques de ce vendredi 13 novembre pour restreindre les libertés. Nous venons de payer le prix du sang parce que notre dépendance au pétrole, qui produit justement le réchauffement climatique, a plus que jamais besoin de la guerre pour maintenir son approvisionnement en pétrole bon marché. Et que la guerre, en semant le désespoir, alimente la haine et finalement le terrorisme, jusqu’au coeur de nos villes. Nous appelons à refuser la suspension de l’état de droit que constitue l’état d’urgence et à venir manifester le 29 novembre à midi place de la République, pour la justice climatique, la transition écologique et les alternatives au capitalisme. Nous appelons chacune et chacun à venir ce jour-là, dans le calme, sans haine et sans violence, conscient des risques certes, mais présent parce que le risque est plus grand de ne pas nous manifester. »

En savoir + sur La marche mondiale pour le climat à Paris

Un bon compromis : les Climate Games

Le Laboratoire d’Imagination Insurrectionnelle organise des Climates Games à Paris. Un ensemble de jeux autogérés par des équipes diverses et variées (grandes et petites) aux 4 coins de la France, mais surtout à Paris et en banlieue, pour mettre en scène le « off » de la COP21 en mode alternatif, créatif, désobéissant, insurrectionnel, ludique et indépendant. Tout ça… Ou comment mener une action sur le terrain sans participer à une manifestation de grande ampleur, en petits groupes. Vous pouvez créez votre propre équipe, en rejoindre d’autres ou jouer en solo.

En savoir + sur les Climates Games

Focus sur les événements alternatifs (plans B) recommandés par la Coalition Climat 21

SOURCE : COALITION CLIMAT 21

« Suite à l’interdiction de la marche mondiale pour le climat et au regard des délais serrés, la mobilisation citoyenne se construira à travers une diversité d’initiatives. Celles-ci sont à l’initiative d’organisations membres de la Coalition climat 21, qui sert de caisse de résonance à cette mobilisation citoyenne.

March4me.org
A l’initiative de FNE, la Fondation Nicolas Hulot, WWF et Greenpeace, un outil inédit a été mis en ligne pour permettre à tous ceux qui ne peuvent pas marcher ce jour-là, de Beyrouth à Bamako en passant par Paris, de se faire représenter par tous ceux qui marcheront en Amérique, en Afrique, en Asie, en Europe. Ces derniers représenteront les marcheurs « empêchés » en arborant leurs photos et prénoms dans les défilés.
En savoir +

Nos chaussures marcheront pour nous
A l’initiative d’Avaaz, la place de la République sera recouverte de chaussures qui symboliseront les pas des personnes qui devaient participer à la marche pour le climat à Paris. Ces chaussures sont collectées chaque jour à différents points dans Paris.
En savoir +

Une chaîne humaine pour un climat de paix
A l’initiative d’Alternatiba et d’Attac, une chaîne humaine sera formée de 12h à 13h sur les trottoirs entre place de la République et Nation, sur le boulevard Voltaire. Ce sera l’occasion de mettre en visibilité les messages et visuels prévus initialement pour la marche mondiale pour le climat.

Action #EyesonParis #ClimateChange
A partir du 29 novembre, Oxfam proposera aux citoyens de poster sur les réseaux sociaux des photos de leur regard accompagné de messages pour défendre la justice climatique. L’objectif ? Montrer aux décideurs que les citoyens ne les quitteront pas des yeux et seront attentifs à leurs engagements pour le climat. Les photos circuleront sur Twitter, Facebook ou Instagram avec les hashtags #EyesOnParis #ClimateChange !
En savoir +

Une grande clameur pour la rue !
La « Grande Clameur pour le climat » propose d’exprimer de manière sonore et sensible l’engagement des citoyens dans la lutte contre le dérèglement climatique. Suite aux récents événements tragiques et à l’interdiction de la marche pour le climat à Paris, nous ne pouvons plus nous mobiliser en marchant dans la rue. Mais nous pouvons faire entendre notre voix en faisant du son, et même de la musique !
En savoir +

Un symbole commun pour le climat !
En terrasses de café, dans les boulangeries, les coins de rue, les balcons et les fenêtres, et même sur les vêtements, un symbole commun sera proposé par les artistes qui soutiennent la Coalition climat 21 pour exprimer son engagement pour le climat. Il sera mis en ligne dans les jours qui viennent et distribué le 29 novembre.

Ensemble pour le climat : affichons-nous !
A l’initiative d’Agir pour l’Environnement, des affichettes sont proposées pour que chaque citoyen puisse les disposer là où bon lui semble : moyen de locomotion, lieu de travail ou à la maison, ou encore sur un panneau d’affichage associatif. Par ces affiches, les citoyens sont invités à porter un message pour le climat, la fraternité et la paix à l’ouverture de la COP21. »
En savoir +

D’autres événements et actions pour « se manifester sans manifester »

SOURCE : LIBERATION

Libération a sorti un listing très complet de tous les événements maintenus ou créés sur le pouce en réaction aux interdictions de manifester.

Lire l’article de libération : « Climat : se manifester sans manifester »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.